Extrait d'un texte de Hubert MONTAGNER, expert reconnu internationalement sur tout c qui concerne les rythmes de l'enfant. Texte complet ici

" A-t-on vraiment pris conscience que les nouveaux rythmes scolaires combinés aux nouveaux programmes constituent une maltraitance larvée des enfants les plus fragiles, vulnérables, en souffrance ... ?

Je pense qu’il faut porter au niveau international le fonctionnement implicitement maltraitant de l’école de la France.

Avez-vous imaginé ce qu’est la journée scolaire des enfants en échec scolaire, quel que soit leur âge ? Ces enfants dont la plupart sont dans l’insécurité affective, en raison principalement de ce qu’ils vivent à la maison avec un ou des parents malades, dans la misère, au chômage, au rythme de travail épuisant et stressant, en conflit aigu ... ont aussi des troubles du sommeil et de la vigilance. L’observation montre qu’ils sont déjà “largués” en fin de matinée ou au début de l’après-midi (ils n’écoutent pas, sont agités, autocentrés, agresseurs ...). Ils subissent ensuite le temps scolaire, assis sur leur chaise et dans l’attente de la délivrance de 16h.30.

Désormais, au CM2, ils devront subir tous les jours et “sans broncher” 2h.30 de leçons formelles et explicites de français (10 heures sur 24 heures de temps scolaire par semaine), et un peu plus d’une heure de calcul et mathématiques (5 heures par semaine). Une telle pression intellectuelle et relationnelle est biologiquement et psychologiquement impossible à supporter par des enfants dits en échec scolaire, ou plus “simplement” en difficulté scolaire (1). Comment voulez-vous qu’ils puissent vivre dans la confiance en soi et dans autrui, dans l’estime de soi, dans l’espoir d’apprendre, d’avoir envie d’apprendre ou de pouvoir apprendre ? Il n’est pas étonnant qu’ils se rebellent et qu’ils rejettent l’école. Il n’est pas étonnant qu’ils s’écartent de la société et qu’ils s’enferment dans des conduites destructrices ... et autodestructrices.

Faut-il rappeler ici que les Français sont les champions du monde de la consommation de somnifères, psychotropes ... et qu’ils sont parmi les champions de la consommation d’alcool et du suicide ?

(1) BC : je dirais pour mon compte que c'est insupportable pour TOUS les enfants. S'il y en a qui "s'en tirent" un peu mieux que les autres, c'est tout aussi dommageable pour eux.