J'ai déjà signalé les mesures de rétorsions engagées par les inspections académiques à l'encontre des directeurs d'école qui refusent d'inscrire leurs élèves dans le fichier base élèves alors que, contrairement à ce que demande la CNIL, les parents ne sont même pas informés de l'utilisation qui en sera faite ainsi que des modalités légales de consultation.

Ces comportements de l'administration se multiplient. Ainsi, à Marville (Finistère) le Maire et les parents d'élèves se battent depuis la rentrée pour éviter le démantèlement de leur école et n'arrivent même pas à obtenir... un dialogue. D'où les actions classiques. L'administration a alors demandé aux enseignants de l'école de porter plainte, puis, devant leur refus, les a obligé à signer une demande d'assistance juridique... pour porter plainte elle-même ! et convocation des parents, du maire... à la gendarmerie. Le déroulement de cette lutte ici.

J'ai mis en ligne sur mon site un extrait de "Du taylorisme scolaire à un système éducatif vivant" (éditions Odilon) concernant le problème de la taille des établissements scolaires. En 2008, il est toujours d'actualité. A lire ici.