Je suis en train de ramasser mes fraises. La récolte est abondante du fait que j'ai laissé les fraisiers se développer à leur guise, sortir des belles platebandes que je leur avais faites l'an passé. Mais, de ce fait aussi, la récolte est délicate, difficile, en particulier pour mon dos.
Ils sont envahis de bouton d'or, bien que j'ai essayé régulièrement de les arracher ou au moins les limiter. Ces boutons d'or, qui sont si plaisants quand ils sont ailleurs, ont la particularité de se plaire sur les mêmes terrains que les fraisiers et de s'y développer selon le même procédé qu'eux ! Il faut arriver à ce qu'ils ne soient pas les plus forts.
Et puis il n'y a pas une fraise qui est mûre en même temps ! C'est tous les jours que je dois aller mettre mon dos à l'épreuve. Cela dépend des endroits où elles sont, des feuilles qui les cachent, de ce qui se passait au moment où s'épanouissaient les fleurs, des variétés, etc.
Et puis il ne faut pas se fier seulement à la couleur : suivant la chaleur et le soleil dont elles ont bénéficié,  il faut attendre que, même rouges, elles aient pu produire du sucre, des parfums... mais pas trop attendre parce que si on les laisse, elles risquent de pourrir à la moindre pluie, d'être mangées par les limaces ou les merles, de se dessécher. Il faut leur laisser le temps, les chercher, les découvrir, les cueillir à point ! Et ce ne sont pas toujours les plus grosses les meilleures !
Mais, à l'automne je ne pourrai pas me reposer sur mes lauriers :  il ne va pas falloir que je continue à  laisser les fraisiers se débrouiller de cette façon, parce que je sais, par expérience, qu'ils vont alors s'étioler, être submergés par les boutons d'or, des maladies que je n'avais pas vues vont empirer... Il va falloir que je les aide à se restructurer, que je leur trouve un terrain favorable où ils pourront s'alimenter... Recommencer sans cesse pour qu'ils se débrouillent bien et produisent autre chose que des fraises toutes semblalbles... et insipides.
Vous n'en avez rien à faire de mes fraises ? Vous avez raison !
Mais remplacez  jardin par classe ou école, fraisiers par élèves, boutons d'or par télé ou nitendo, etc... éhéh !!!!!