APPEL,encore d'autres commentaires

Il existe des parents qui sont conscients et réagissent. Çà me plait

Pour que ces approches fassent partie intégrante de notre formation

Je me sentais bien seule et démunie

Ma plus grande amertume : n'avoir pas pu offrir cela à mes enfants !

J'ai expérimenté qu'aucune méthode ne convient à TOUS les enfants

Les pédagogies à l'école ne sont pas en phase avec la recherche ni avec la société

Je cherche à me former sans succès

Créer un climat serein dans les école

Renaud L. - Je signe volontiers car pour reprendre les propos prêtés à Albert Einstein: "c'est pure folie de faire sans arrêt la même chose et d'espérer un résultat différent" ...La faillitte de l'enseignement public dans nos banlieues est avérée mais ne doit pas être une fatalité pour ces enfants. Soutenons cette judicieuse et économique alternative offerte à tous ces parents désespérés.

Marie-Cécile D. - Ai enseigné 40 ans en mettant en œuvre une pédagogie innovante, tout en "luttant" avec des collègues refusant en bloc toute pédagogie novatrice! Signer me fait du bien et me rassure vraiment: il existe des parents qui sont conscients et réagissent. Çà me plait, merci beaucoup.

Muriel P. - Ma fille a suivie une scolarité en pédagogie Freinet de la maternelle au cycle 3. Nous avons déménagé pour quelle puisse continuer sur la Ciotat (13600) au collège...et ils ne l'ont pas prise...cause pas assez de place...ma fille ne s'est pas adapté aux enseignements classiques...redoublement imposé de la 4e, et actuellement en 3e DP6....où elle ne s'est pas bien retrouvée non plus ! je galère depuis 4 ans ! et elle ne m'a jamais fait de retour positif sur ces journées d'apprentissage, alors qu'elle revenait enchanté de ses journées de coopération du primaire !

Julie J. - J'ai enseigné dans une école Freinet au sein de l'éducation nationale et j'ai vu les bienfaits de cette pédagogie. J'ai pu constater également qu'il était possible de la pratiquer en accord avec les programmes etc. Il faudrait développer plus ce type d'écoles au sein de l'éducation nationale. Les écoles "privées" c'est bien mais ce n'est réservé qu'à une tranche aisée de la population alors que les pédagogies nouvelles seraient vraiment bénéfiques aux enfants issus de quartier difficiles.

Gael B. - Parce que depuis des décennies, le système Diwan (école immersive en langue bretonne), de même que les Ikastola basques, demandent le statut public tout en maintenant leur pédagogie... et que cela leur est refusé.

Elsa B. - en tant que professeur des écoles, je signe pour que ces approches fassent partie intégrante de notre formation, pour pouvoir l'appliquer en partenariat avec des collègues et enfin pour créer un partenariat entre famille et école... Quelle chance de pouvoir participer à cette pétition !! enfin le temps est peut-être venu de rêver à une école plus humaine !!!

Sandrine C. - Soulagée de connaitre votre existence, je me sentais bien seule et démunie. Mon fils ne bénéficiera pas de cette avancée, mais que les plus jeunes puissent évoluer dans un univers bienveillant, quel espoir

Odile .. - Comme une évidence ! Le bonheur d'apprendre chez les enfants doit pouvoir être possible et non arrêté par le "pouvoir", le "savoir", l'autorité des adultes mais par une écoute bienveillante, attentive et ferme aussi. Pleine d'allant vers le "talent" personnel de chacun. Depuis longtemps déjà des professeurs et maitres d'école réussissent alors pourquoi pas tous !: Mais il y a à éduquer les enseignants à cette élan vers l'apprentissage. Et tenir compte des laboratoires en France et partout qui ont obtenu de bons résultats. Merci d'exister. Odile 79 ans, grand-mère et très intéressée.

Martine B. - Enseignante depuis 35 ans auprès d'adolescents, j'ai expérimenté qu'aucune méthode ne convient à TOUS les enfants .Seule solution : diversité des méthodes , liberté du choix pour les enseignants POUR LE BONHEUR DES ENFANTS AVANT TOUT .Oui , apprendre est un bonheur ! Connnaissez-vous GEMEDIAT à Paris?!

Marie-Pierre F. - Je suis chercheure en sciences de l'éducation, et parent d'élèves et sait pertinent que les pédagogies à l'école ne sont pas en phase avec la recherche ni avec la société

Clara R. - je suis enseignante et je n'ai pas été formée à cette pédagogie, or depuis 10 ans je n'arrive pas à me faire à ce système et cherche à me former sans succès...

Mathias D. - En effet, les pédagogies actives n'en sont plus au stade expérimental. Cette proposition est un moyen de rendre possible leur progression en douceur.http://fr.vikidia.org/wiki/Utilisateur:Astirmays

Nadine S. - Pour me sentir soutenue par ma hiérarchie dans une démarche éducative innovante.

Fanny J. - Parce qu'il est temps d'enseigner la collaboration à l'école et non la compétition. Parce que l'éducation doit apporter à chaque être humain l'opportunité de s'épanouir et non pas celle de rentrer dans une norme... et pour beaucoup d'autres raisons !

Véronique D. - Pour l'estime de soi des enfants. Pour que le système éducatif ne les évalue plus en terme de manques, mais bien au contraire qu'on mette en avant leurs réussites successives. Qu'on reconnaisse enfin leur formidable envie d'apprendre en créant un climat serein dans les écoles. Enseignante spécialisée qui continue à militer pour une école ouverte, à l'écoute de ses élèves et de qualité.

Evelyne B. - En acceptant ce changement, les portes s'ouvriront aux enfants de demain.

Anne-Claire P. - J'ai été dans une école Montessori de 3 à 15 ans (Les Pouces Verts, Mouans Sartoux, 06) et je pense que cette pédagogie est particulièrement adaptée aux grands défis de ce siècle.

henry claire C. -  Ayant profité de la méthode Freinet pendant tout mon primaire en école publique dans les années 70, j'en connais les énormes bénéfices. ma plus grande amertume : n'avoir pas pu offrir cela à mes enfants!!!!!

Sofia C. - Parce que j'ai été très satisfaite des résultats des mes enfants qu'ont été dans un école Montessori. Et parce qu'eux y ont été heureux et, ils disent aujourd'hui que c'est Montessori qui les a donné le goût d'apprendre et d'aller à l'ecole!

Vince P. - J'ai une enfant de 9 ans scolarisé qui ne rentre pas dans le système éducatif classique. Je recherche une autre éducation mais abordable financièrement !!!

jack B. - J'ai souffert en tant qu'enseignant de ce refus d'ouverture de l'école et cela a sous-tendu mon action pédagogique et syndicale