le prof

Je suis souvent sollicité par des associations de parents et/ou d’enseignants pour intervenir chez elles à une occasion ou une autre.

Mon égo est flatté !!!

Mais il faut savoir que je ne suis ni un missionnaire, encore moins un messie de l’éducation (il y en a d’ailleurs suffisamment actuellement) pas plus qu’un showman qui attirerait les foules ! Je ne peux que croiser mon vécu avec les vôtres et même des enfants de trois ans ont un vécu (on devrait d’ailleurs apprendre beaucoup en les écoutant mieux !). Donc, demandez-vous d’abord en quoi je pourrais vous être utile, et, comme disait ma grand-mère, le jeu en vaut-il la chandelle ?

Admettons que vous en voyiez l’utilité. Se posent alors deux problèmes :

- D’un bled du centre de la France, si un aller et retour à Paris peut se faire dans la journée en train, partout ailleurs c’est deux journées pour l’aller et retour, en train (mais c’est plus que compliqué et pénible à partir du centre, même quand les cheminots ne sont pas en grève) ou en bagnole généralement le plus pratique.

- Le coût du déplacement : en bagnole au barème fiscal 1 000 km c’est 500 € !

La solution, c’est ce que nous avons fait dernièrement avec mon ami Philippe Ruelen, faire plusieurs rencontres dans la même région ou sur le trajet pendant une semaine (entre Lyon et Annecy 5 rencontres ! C’était peut-être un peu lourd mais nous étions deux). D’où partage des frais de déplacement qui deviennent plus acceptables, longueur et temps du trajet… amortis !

C’est donc vers une organisation coopérative qu’il faudrait nous tourner ! Je vous propose :

- Indiquez-moi à mon adresse bernard.collot1@orange.fr si vous voudriez que j’aille poser mon sac chez vous à un moment ou à un autre.

- Je créerai alors une liste avec tous les courriels des demandes et nous pourrions organiser coopérativement des périples. L’avantage c’est aussi que vous pourriez établir des interrelations entre vous si ce n’était déjà fait. J’informerai alors des projets et périodes au cas où d’autres voudraient s’y insérer.

Pour l’instant il y avait des velléités en direction de la Moselle, des Charentes, de Toulouse, de Besançon…. Il y a aussi des projets sur Saumur, Lausanne et Luxembourg dont les dates ne sont pas encore fixées.

Voilà. Reste quand même l’incertitude que mes vieux os soient toujours en état !!!!