revolution2

« Bernard tu ne dis rien sur les rythmes scolaires ? » 

- Mon pôvre ! Tous nos beaux experts n’ont pas fini de s’agiter comme des mouches enfermées dans un bocal, toujours le même, celui de l’école. Je me suis forcé à écouter hier soir l’émission sur France inter « le téléphone sonne » à propos des rythmes scolaires, encore une. Pour ça, le téléphone a sonné ! Et j’ai entendu les mêmes choses qu’il y a plus de trente ans !

J’ai regardé mon blog depuis son début (2006) avec le tag rythmes. Bien avant encore j’avais été invité sur ce sujet à un colloque de l’université de Tours par Hubert Montagner (1995 – Ici ). Je m’étais même amusé à illustrer ce dans quoi on ne cessait de se débattre (ici) . J’avais même essayé d’apporter quelques billes aux politiques quand je croyais au moment des élections présidentielles que des mouvements comme la France insoumise réfléchissaient ( ici)  

Pendant des années et des années je n’ai cessé de répéter que le problème des rythmes de l’enfant (pas celui de l’école !) était insoluble dans la finalité, la conception de l’école et du système éducatif actuel, comme tous les autres problèmes d’ailleurs. Chaque année qui passe ne fait que le confirmer. Simplement les parents s'en inquiètent de plus en plus. Qu’est-ce que tu veux que je dise de plus !!!! Pauvres enfants.