gilets-jaunes

Cela fait une trentaine d'années que des enseignants d'écoles publiques et aujourd'hui avec des enseignants d'écoles hors contrat (alternatives) et même des parents, échangent quotidiennement sur une liste de diffusion (pratiques). Elle a débuté en 1983 sous un autre nom... avec le minitel !!! puis elle s'est poursuivie régulièrement avec internet.

Dès la rentrée ces enseignants dont beaucoup se sont rencontrés pendant les vacances (rencontre du 3ème type à Sault Brenaz, congrès Freinet à Angers, rencontre des écoles démocratiques, groupes départementaux de l'école moderne, etc.) narrent leurs premiers jours, leurs premiers tâtonnements, leurs projets ou questionnements...

Quelques extraits ci-dessous

------------------------

Bonsoir, 

Voici un résumé de ma semaine de rentrée, et vous, comment s'est passée la vôtre ?

Chaque année, je commence la rentrée en lançant un défi à mes élèves. J'ai depuis 4 ans une classe de CE1-CE2-CM1-CM2. Cette année, ils sont 30! Après avoir rédigé un journal, joué une pièce de théâtre devant les parents, préparé un repas pour les parents, cette année, il m'a fallu trouver une nouvelle idée. Notre thème de l'année étant "les châteaux", je leur ai demandé de construire une maquette de château dans la journée.

Nous avons commencé par regarder des photos de châteaux (moyen-âge et renaissance). Nous avions déjà observé quelques châteaux l'an dernier donc ils se sont assez rapidement tournés vers Chambord, Villandry, Chenonceaux et Clos Lucé. Chaque élève a choisi sur quel château il voulait travailler. La contrainte était d'avoir au moins un élève de chaque niveau dans chaque groupe. Une fois les groupes constitués, ils se sont répartis dans la classe et dans la salle d'à coté.

 

Ils ont observé des dépliants avec des photos. Ils ont cherché d'autres photos sur internet. Tout le monde était au travail ! Ensuite, c'est devenu une sorte de fourmilière... Dans tous les sens, ça coupe, ça colle, ça colorie... Ils sont partis bille en tête.

 L'heure de la récré arrive. Celle de faire le bilan au retour aussi. 

Qu'est-ce qui a posé problème dans votre groupe ? Que pouvez-vous faire pour résoudre ce problème ? (Merci André de l'atelier Tatex au congrès!)

 Certains parlent des "petits ciseaux qui font mal aux mains quand on coupe le carton". Ok, on prendra les grands ciseaux de la maitresse, en faisant attention.

Très vite, les CM pointent le manque de communication dans leur groupe. "Si on ne se parle pas, chacun fait ce qu'il veut mais on ne sait pas ce que font les autres. Le manque de communication nous empêche d'avancer ensemble."

Là, c'est le moment où la maitresse jubile intérieurement!!! hi hi

 On se met donc d'accord tous, pour discuter avant de découper, coller.... pour savoir ce qu'on veut faire, comment on va le faire etc.

 Arrive la fin de la journée et les maquettes ne sont pas terminées !!! Bon, pas grave, on y consacrera 2 après-midis de plus et ça marchera.

 Jeudi après-midi : on se rappelle ensemble que la communication est indispensable avant de se répartir dans les groupes. J'avoue, j'ai 2 AVS et 1 ATSEM. On prend chacune un groupe pour aider à fluidifier la communication. Mes 10 CE1 qui débarquent dans la classe et qui n'ont jamais travaillé en PF sont un peu perdus. Qu'est-ce qu'elle veut cette maitresse? On se déplace, on va aux toilettes, on bouge, on discute...elle veut bien tout? Bah non, la maitresse n'accepte pas tout : on ne peut pas coller du carton sur le nez du voisin ni casser une paire de ciseaux. Petit à petit des règles se mettent en place. On se respecte et on respecte le matériel. C'est essentiel.

 Jeudi soir : On fait le tour des salles pour aller voir les maquettes de chaque groupe. Bilan : "Maitresse, il vaudrait mieux faire les maquettes demain toute la journée parce qu'on a bien avancé mais il nous reste beaucoup de travail quand même! Si on a fini avant 16h30 demain, ben on travaillera."

Décision collective de terminer les maquettes toute la journée vendredi : c'est bon ça!!!!

 Vendredi : Dès 9h, on se fait un petit point pour savoir où en est chaque groupe, ce qu'il reste à faire. C'est parti ... jusqu'à 16h15 ! Toute la journée, ils ont coupé, collé, mesuré, peint, testé, tâtonné, fait, défait, refait.... Ils n'ont pas voulu sortir en récré l'après-midi pour être sûrs de terminer les maquettes.

Résultat : époustouflant!!!

 J'ai été un peu ...optimiste en voulant faire ce défi en une journée. Mais on a réussi en 2 jours 1/2. C'était vraiment beau !!!! Tous étaient au travail, chacun à leur mesure. C'est boostant et motivant. Quelle année incroyable on va passer ensemble!!!!! Chouette!!!

 A bientôt

 

Karine

-----------

 

Après avoir passé une semaine à mettre en place la disposition de l'espace, la rentrée est arrivée et la des petits flottements!

J'ai ajouté à la complexité de la classe unique la venue de mon chiot tous les jours à l'école... Je m'amuse !

Pour le moment je met en place 3 ou 4 petites réunions par jour.

J'ai lançé les CP/CE1/CE2 et CM1 sur les fichiers PEMF, mais je n'ai pas eu le temps de les mettre en forme pour que cela soit utilisable en autonomie donc bordel : mais ça va, j'aurais des contenants pour classer bientôt ( dans 15 jours).

Les petits, moyens et grands sont en autonomie dans la salle dédié plus au maternelle pour le moment.

 Ce qui me passionne sur les deux premiers jours c'est la construction de l'organisation collective juste en mettant en exergue les problèmes qu'ils rencontrent, ce qui m'exalte pour le moment c'est d'observer leurs jeux de cour dans un espace à taille d'enfant !

Les ateliers de l'après midi sont forme de partage de connaissances, de projets ou d'ateliers ont commencé hier. Les ateliers partage de connaissances se sont très bien passés: il y avait dessiner des animaux, découper et les autres sont partis faire d'autres choses et puis au bout de 20 minutes, il y avait jeux de société, bricolage d'une carte, faire des rosaces, lecture d'un livre de bricolage, tout cela avec 14 enfants de la MS au CM1. C'est vraiment bon d'être la.

 Pour le moment pas de structure précise pour la réunion.

 Je finis toutes les journées par de la lecture, j'ai commencé le feuilleton de Thésée, cela fait 8 ans que je souhaitais le lire avec des enfants !!!

 Bon voilà les quelques mots de ma rentrée

 En ce qui concerne le partenariat avec les familles : depuis le début de cette aventure : ils m'ont aidé à débarquer  les cartons pour la classe, ils sont venus lors de la semaine d'installation pour soulever des meubles, plastifier, construire des outils, mettre en forme certaines fiches, trier les livres, fabriquer des meubles, construire des coussins, construire des meubles, dont un superbe meuble peinture, prêter son aspirateur, donner une petite cuisine en bois pour remplacer cette affreuse cuisine en plastique, aller chercher une belle plante de ruisseau pour l'ajouter au poisson rouge parisien qui était dans un bocal vide, garder mon chiot !!!!!

 Bon je n'ai toujours pas réussi à me connecter à Onde (platerforme pour les directions)... mais je vais bien.

 Je roule, je roule beaucoup, mais les nuances de verts qui m'entourent me font passer le temps.

 Bien à vous toutes et tous

 sOphie

-----------------

 

 C'est toujours avec beaucoup d’intérêt que je lis vos différentes histoires, recherches...Merci à tous...

Je viens vous faire un partage de notre projet....

Notre première rentrée a eu lieu le 2 septembre, et ça me semble intéressant de parler de notre aventure dès la première semaine...

 Je reviens sur le projet:

Une école de parents, coopérative éducative, avec une salariée Alice coordinatrice, "liant du projet", (atsem à l'école publique jusqu'à vendredi 6 septembre!)

Donc nous avons commencé la rentrée sans Alice (attente de la non réponse de la commission de déontologie pour sa dispo)

Alice arrive lundi....

 Nous sommes une 12 zaine de  familles, 19 enfants de 3 à 10 ans, Alice est là de 9 h à 12h et de 13h à 16h.

Et les parents sont là de 8h30 à 18h.

Alice et deux parents le matin et Alice et 3 parents les après-midis.

Notre association est collégiale et tous participent au fonctionnement, on a fait des pôles de compétences qu'on s'est répartis; pole scolarité, hygiène et maintenance , sécu incendie, achat matos, espace de vie sociale, animations, communication.....

Notre projet c'est l'école et un lieu qui est en recherche (bar asso, animations, concerts, ateliers...) l'asso c'est l'effet mouche....

Nous faisons pour démarrer une réunion de coordination par semaine , et une réunion générale mensuelle, et une agora par an....

La directrice Isabelle, souhaite avoir un rôle très extérieur (administratif et animation d'ateliers d'analyses de pratiques pro...ateliers qu'elle propose aussi à Bressuire à l'école graines d'éveil) et ateliers avec les enfants (danse, lutte....)

 Les matins ce sont des ateliers animés par les parents et les après-midis balades nature quoi qu'il arrive ....

 Première semaine ; les enfants sont très autonomes, mettent en place leurs ateliers, impro, atelier chimie, et sont en recherche de limites… c'est quoi la liberté, qu'est-ce qu'on peut faire ou pas faire ici? 

Des conflits entre enfants...des enfants qui ont du mal à trouver leurs places....

Chacun s'est fait une idée adultes comme enfants...Il fallait que l'heure des désillusions tombe, et c'est génial, car ah...il faut réfléchir ensemble , ajuster , bouger....

Après cette première semaine, on a décidé d'accès sur les règles de vie, mettre des ateliers ouverts ...On avait choisi de travailler des thèmes par période , on abandonne, l'heure n'est pas à ça...on y reviendra quand ça le fera...ou pas!

Et au moment de la sortie nature, surprise! ils ne sont pas motivés du tout! Mais on tient bon, il y aura ces sorties nature, qui vont s'enrichir au fur et à mesure,(on pensait peut-être construire un coin cabane durable dans les bois pour qu'ils aient envie de le retrouver, d'enrichir leurs endroit ) 

On tente le "joker sortie nature", a utiliser une fois par semaine....

Le temps sieste des petits est difficile à mettre en place ....

Nous avons deux salles de l'ancienne école d'uruffe, avec pour le moment une disposition faite par le groupe d’adultes; coin lecture, sieste, arts, histoire géo, culture du monde, coins maths et science, coin des petits...et les enfants se sont fait jeudi leur coin labo /chimie; nous apportons lundi de l'huile, du vinaigre, du bicarbonate ...pour qu'ils continuent leurs recherches sans prendre le produit vaisselle, la peinture!!!!...On constate que la gestion du matériels, du ménage est compliqué à mettre en place (on a fait une roue des taches collectives, on tourne on change!), ils nous faudra du temps....et le cadre, les règles toutes une élaboration; on ne veut pas écrire des règles qui ne seront pas faites, pas lues, pas de sens! avec les enfants....on veut construire ensemble ....et ça prends du temps...et il faut être confiant et aimer l'aventure car le lieu n'est pas rassurant pour un public non averti!! Mais on ne cherchait pas à se rassurer, je crois que chacun est conscients de ça on voulait élaborer, construire ensemble...en étant conscients que ça chamboule et c'est pas fini!

 Ce qui est particulièrement chouette c'est la diversité des intervenants, et intéressant qu'il n'y ait pas une personne garante du lieu , bien qu'Alice soit la coordinatrice...On vit ensemble et ce jusqu'à presque 19h les enfants ne veulent pas partir....et on assure cette permanence jusqu'à18h et on tarde on discute, on range, on reprends un conflit, un parent intervient, un enfant se demande......du coup beaucoup de vie collective....Mais on limite l'épuisement en étant pas présents au quotidien et cela permets beaucoup de recul et de ne pas se sentir acculé par les doutes seul(e), on est ensemble dans le même bateau, personne ne prends la responsabilité de tout , on construit ensemble, on change, on ajuste....On s'est crée un outil de communication "slack" https://slack.com/intl/fr-fr/ qui est très chouette comme outil et facile....différentes "chaines" on a mis nos pôles (paperasse, réunion, photos, recherches, idées, "message d'alerte"...)...et "facilitateurs au quotidien" on échange, on partage , "tiens tu fais quoi la semaine pro? je ne fais plus ça mais je vais faire ça, les enfants s'engagent sur ça qui peut ramener ça...j'ai mal vécu ma journée, je doute de ça...."

Et on travaille beaucoup avec les Pad pour inscrire nos idées , nos ordres du jour en document partagé, construire notre charte par ex à plusieurs et se réunir pour valider, échanger les points qui titillent ou acter....

 Je vais essayer de tenir un journal de bord de notre expérience, de vous raconter au mieux nos réalités, nos ajustements...Affaire à suivre ...

Mais pour le moment très heureuse de voir que nous tous les familles, on arrive à penser collectivement et à remédier , mais on sait que comme dans un couple il y aura des crises! c'est la vie....

Mais quel bonheur de construire sa vie ! loin des sentiers battus....

 Au plaisir de vous lire....

Elise,

------------------

Moi j'arrive dans une nouvelle école, 3 classes, avec 1 collègue qui fonctionne en PT avec du matériel Montessori et activités choisies et une autre collègue qui vient de classe unique. Toutes les 2 ont vu le dvd de ta classe, elles me l'ont filé car je ne l'ai pas encore vu, énorme!!

J'ai des maternelles, PS-GS avec des enfants de 2 ans.

J'ai mis 2 semaines à aménager la classe, uniquement à partir de l'existant et en triant pour rendre tout accessible et je crois que ce gros travail m'a fait gagner un temps énorme car ça fonctionne, les enfants s'emparent des activités, des règles simples et du premier moment de présentation (une dizaine a présenté avec grand plaisir une construction ou un dessin, un puzzle). Moi j'ai passé mon temps à aller les voir, en individuel, j'ai eu la sensation d'avoir plein de temps et d'avoir pu rencontrer déjà chacun d'eux sur un petit moment! Et en maternelle ils sont marrants parce que c'est net si ça fonctionne ou pas, si l'activité n'est pas adaptée ça se casse la gueule ou ils abandonnent direct! et là quasiment tout semble bien fonctionner, trop contente.

Je ne sais pas encore si je vais prolonger ces moments d'activités choisies toute la journée ou pas. J'ai adoré les laisser choisir tout le temps sur ces 2 jours, d'ailleurs c'est tout naturel ils arrivent et se mettent en action, il n'y a rien à dire! C'est la première fois que je n'ai que des maternelles, l'occasion rêvée d'essayer de juste les accompagner et d'apporter de temps en temps des nouveautés, de quoi faire des choses un peu exceptionnelles (cuisine, bricolage, promenade, sport, sorties...). Mardi après-midi je me suis sentie obligée (pour ma posture d'instit encore pas tout à fait libérée) de présenter aux GS un atelier, la réaction a été nette : "on ne fait pas d'activités? :( " je les ai même cassés dans leur élan car ils y étaient déjà, savaient déjà exactement ce qu'ils voulaient faire et j'ai vu l'énergie changer. Ils ont fait, ils ont essayé mon truc et puis au bout de 20 minutes je les ai laissés de nouveau explorer librement. Certains sont restés là où je les avais menés, ça n'a pas été qu'un échec mais c'est pour dire que ce n'est pas facile pour moi de juste les laisser aller vers ce qui les attire toute la journée! Mais je crois que dans le cadre où je suis je vais pouvoir tenter et en sécurité (maternelles et collègues dans le même cheminement).

 Affaires à suivre...!

Emilie

-------------------

Je suis enseignante en cm1m2. je suis plutôt Freinet mais ouverte à tout puisque je fais aussi du montessori et j'essaie de m'orienter un peu également 3type ( mais difficile avec 30 élèves). 

On nous a lancé un défi: Peut on déménager sur une autre planète? c'est un défi sciences;

Je pensais partir à la manière freinet  : création de mondes imaginaires mais du coup sur une autre planète. Je ne l'ai jamais fait . Qui a des pistes? Qu'en pensez vous? Auriez vous d'autres idées.  nous devons exposer ce cue l'on veut le 15 octobre ... Pas beaucoup de temps....

Merci d'avance 

Au plaisir de vous lire.

Cécilia

 

Bonjour Cecilia,
Pour la création de monde imaginaire, tu peux faire des groupes d'élèves. Tu leur expliques l'objectif : "Vous allez créer/imaginer/dessiner un ville d'une autre planète". Les enfants prennent des feuilles et dessinent après s'être consultés (ou pas...). ils peuvent ensuite assembler leur feuilles ensemble en les scotchant pour assembler leur ville à partir des travaux des différents membres de l'équipe.
Ensuite vient la partie la plus intéressante à mon sens. Chaque groupe vient exposer sa ville à la classe et explique ce qu'elle a représenté et pourquoi. Au préalable il faut avoir orienter les spectateurs vers une critique constructive. Ceux-ci peuvent souligner les éléments positifs de la ville imaginaire et apporter des éléments manquants, faire s'interroger les architectes en herbes sur les contradictions ou les limites de leur projet. Par exemple :
- Sur votre planète il n'y a pas d'école. Que font les enfants pendant la journée ? Est-ce un oubli ?
- Vous avez construit un cinéma mais il n'y a pas de parking pour s'y garer (à moins que les voitures volent ?...)
- Est-ce que les gens ont de l'eau dans leur maison ? Il manque une station d'épuration pour le retraitement et un chateau d'eau.
- Nous ne voyons pas de mairie. Comment sont prises les décisions au niveau de cette ville ? Est ce que des personnes se réunissent pour en discuter et où ?
- Comment les habitants se nourrissent-ils ? Y a-t-il des épiceries, des super marchés, des champs ou bien se nourrissent ils de produits extraterrestres ? Où est-ce que ça se trouve, dans des mines, est-ce que ça se cultive ? Mais ça n'apparait pas sur votre dessins, il faudrait l'ajouter ?
- ...
Les possibilités d'échanges sont infinis.
Puis dans un troisième temps (ça peut se faire sur plusieurs jours), les enfants améliorent, agrandissent leur ville extra terrestre en dessinant sur de nouvelles feuilles qu'ils ajoutent aux premières avec du scotch.
L'adulte veille à ce qu'il n'y ait pas trop d'amélioration proposée à chaque fois pour ne pas noyer l'équipe et bien entendu il souligne tout ce qui est positif ;-)
Les mondes imaginaires permettent d'aborder la géographie des villes, le fonctionnement de notre société (travail, école, alimentation, habitation, déplacements, loisirs, ...), la gestion des ressources, les chaines alimentaires, le cycle de l'eau, la politique, etc...
Florian
PS : Je dis tout ça mais je ne l'ai jamais mis en place en classe. C'est que de la théorie mais ça m'avait l'air sympa :-)