vieux

L'utopie c'est de penser qu'elle ne peut exister ou ne pas vouloir voir qu'elle a existé

Leçon des peuples autochtones que notre « civilisation » ( !) s’est acharnée à détruire :

Lorsque les quarante-neuf chefs, désignés par les familles de chaque clan ou village, qui composaient le grand conseil de la Confédération des cinq nations iroquoises se réunissaient pour prendre une décision commune, celle-ci devait obligatoirement répondre à trois critères :

- est-ce qu’elle bénéficie à chaque nation et à l’ensemble des nations ?

- est-ce qu’elle bénéficie à chaque membre de chaque nation ?

- est-ce qu’elle bénéficiera toujours plusieurs années plus tard à chaque enfant de chaque nation lorsqu’ils seront devenus adultes ?

Les femmes les plus âgées du village désignaient les hommes habilités à représenter le clan aux conseils de village et de tribu.

Lorsqu’une femme désirait se séparer de son mari elle déposait simplement les affaires de ce dernier devant la porte.

Elles assistaient aux réunions de clans, se tenaient derrière le cercle formé par les hommes qui discutaient et votaient les décisions. Si ces derniers allaient dans un sens trop éloigné de celui qu’elles souhaitaient, elles pouvaient les démettre et les remplacer.*

La gens (ou la gente : les membres d’une tribu) révoque à son gré le sachem et le chef militaire. Ceci encore est décidé par l’ensemble des hommes et des femmes. Les dignitaires destitués sont ensuite de simples guerriers comme les autres, des particuliers.

Les Iroquois ne punissaient jamais cruellement les enfants. Le sevrage et la toilette n’étaient pas imposés autoritairement et les enfants étaient autorisés à franchir graduellement et de façon autonome les étapes de leur éducation.

Chaque individu s’en remettait, pour sa sécurité personnelle, à la protection de la gens, et il pouvait le faire : celui qui l’offensait, offensait la gens tout entière.

Ni les sachems, ni les chefs militaires ne revendiquent de prérogatives quelconques.

L’économie ne reposait pas sur l’exploitation d’un groupe par un autre, mais sur la coopération entre les familles et les sexes.

Etc. etc. (diverses sources sur le net)

Cela a existé !!!!

NB : la taille des structures sociales et économiques de ces sociétés était à échelle humaine ! Voir tous les billets sur la taille des structures scolaires et autres !!!!