en classe116_1couverture113_1

nouvelles125_1couvertures093_1

 

 

 

 

 

 

 Cliquez sur les images pour agrandir

C’est toute la vie des enfants, de l’école, retrouvée en parcourant la pile de vieux journaux retrouvés dans la poussière d’un grenier. Les extraits scannés sont malheureusement plus que défraichis. Le journal servait surtout pour les interrelations avec les nombreuses classes avec qui il était échangé et puis on écrit quand on sait que d’autres vont lire et peut-être réagir !

Cela peut paraître aujourd’hui quelque peu maladroit. Cependant il faut savoir que pour composer certaines pages nous utilisions à la fois l’imprimerie, le limographe, la machine à alcool, la linogravure ce qui nécessitait le passage de la même feuille successivement sous les différents outils. Parfois les couleurs étaient ajoutées manuellement sur chaque feuille. Nous ne reculions devant rien ! Vous comprenez qu’il ne pouvait être au mieux que mensuel, ce d’autant qu’il avait un coût.

En relisant avec quelque délectation ces journaux sauvés, en connaissant et me souvenant de tous les enfants qui y participaient, j’affirme qu’absolument TOUS les enfants sont poètes, écrivains, artistes, humoristes, philosophes, mathématiciens, scientifiques, chercheurs, ingénieurs, quel que soit leur âge, leur niveau dans l’écrit ou autres langages, leurs conditions socioculturelles.

Les auteurs pouvaient être des petits ne sachant pas ou à peine écrire. C’étaient des plus grands qui composaient alors avec eux puis qui agençaient leur page. Absolument tous mettaient, à un moment ou à un autre, quelque chose dans le journal. Certains écrits ressemblaient à ce qu’on appelle aujourd’hui des « punchline » !

C’était aussi par tout ce qu’ils produisaient ainsi que je les connaissais vraiment et connaissais leur vie. On peut beaucoup mieux aider lorsque l’on connait bien ceux qui ont besoin d’aide.

Dans la centaine de journaux retrouvés, soit pas loin d’un millier de pages, beaucoup de pages deviennent illisibles au scanner, en particulier les pages très denses réalisées au limographe ou à la machine à alcool. C’est un peu au hasard que j’ai pioché dedans. C’est cependant une extraordinaire mémoire conservée, je suis même stupéfait de tout ce que les enfants et la classe faisaient. Si des anciens enfants de Moussac qui lisent mes billets ne se retrouvent pas, qu’ils me pardonnent, c’est à cause du hasard ainsi que de la netteté.

Dans toutes nos classes uniques ayant eu un enseignant pendant plusieurs années, il faudrait le travail d’un historien qui pourrait, dans la chronologie de leurs journaux scolaires, retracer la vie et l’évolution de chaque enfant, de chaque famille, de chaque école, de chaque village. 

Dans la série d’images reproduites sans ordre pour donner une idée, cliquez sur chacune pour les agrandir et les lire[1].



[1] Les tenants de l’orthographe parfaite risquent d’être indignés. Mais lorsque les enfants perçaient les stencils à la machine à écrire sans encre les brouillons consciencieusement mis au point, la moindre faute de frappe que l’on ne voyait qu’après nécessitait de tout recommencer. Dans la composition à l’imprimerie, il fallait pouvoir facilement lire le texte à l’envers ou dans un miroir. Ce n’était que lors du tirage que l’on s’apercevait des erreurs, trop tard. D’autre part les casses d’imprimerie récupérées étaient usagés, il manquait parfois des caractères. Je n’étais sûrement pas assez rigoureux, mais il me plaisait aussi qu’apparaisse que c’était vraiment leur œuvre. Lorsque nous avons eu l’imprimante à aiguille, les TO7, puis la photocopieuse, il a pu être vraiment plus léché.

Tous poètes !

poésie090 (2)_1_1

poésie091_1_1

poesie107_1_1

poésie111_1_1

 

poesie117_1_1

poésie131_1_1

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La vie comme elle est

  

comme autrefois103_1

la vie109_1

leur vie112_1

leur vie115_1

important110_1

la vie est drôle120_1

arrêt de travail088_1_1

 

la vie094_1

la vie096_1

 

la vie099_1

la vie101_1

 

la vie119_1_1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La suite dans la page publiée demain (histoires surréalistes, la vie de la classe, les corres, les maths...)

épisodes précédents ou index de 1940-2021 

À leur demande de quelques abonnés, pour celles et ceux qui sont surtout intéressés par les billets de ces périodes sur l’école et l’éducation  - par les billets concernant l’école à Moussac de 1976 à 1996 – par les billets concernant l’école dans le Beaujolais de 1960 à 1975