09 avril 2020

Le tâtonnement expérimental éducatif et social

Voilà que tout le monde, parents comme enseignants, se trouve confronté au « tâtonnement expérimental éducatif ». Il n’y a pas qu’eux d’ailleurs, c’est quasiment toute la société qu’un virus va obliger à tâtonner pour s’organiser, ENFIN, différemment et peut-être intelligemment. Si j’en ai fait un chapitre de « L’école de la simplexité », si j’ai utilisé sans cesse l’expression dans presque tous mes écrits, je m’aperçois que je n’en ai jamais fait un billet ! - Le tâtonnement expérimental, c’est le procédé... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 10:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 avril 2020

À lire ou à télécharger

- Pour les parents qui s'inquiètent, voire qui s'angoissent du "pas d'école" pendant le confinement, je mets sur la page : https://www.facebook.com/ecole3etype/ depuis une semaine tous les jours quelques extraits choisis et commentés  de mes ouvrages. Ce ne sont pas des recettes ou modes d'emploi pour "faire l'école à la maison" mais pour comprendre que les apprentissages, ça se passe autrement... et naturellement. Sur FB, il suffit de s'y abonner pour être informé à chaque parution. - L'Instant Présent a... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 17:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
31 mars 2020

Confinement exceptionnel ?

Nous sommes confinés ou nous nous confinons. En somme être confiné c’est être emprisonné ou s’emprisonner… chez soi, avec interdiction d’en sortir. On pourrait aussi dire « assigné à résidence ». La conséquence étant être isolé ou s’isoler. La situation parait exceptionnelle. Et pourtant, ne confinons-nous pas quotidiennement les enfants dans un lieu appelé école ? Ne les mettons-nous pas dans des entassements effarants ? Ah ! Mais vous me direz qu’ils ne sont pas isolés ! Certes, ils sont côte à... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2020

La communication et les apprentissages

Suite au billet précédent, je vais (à nouveau !) essayer de préciser pourquoi la communication avec l’environnement physique et social suffit pour que tous les enfants apprennent ce dont ils ont besoin. En ces temps, la communication par l’intermédiaire de nos prothèses technologiques devient primordiale : téléphones, smartphones, vidéos, réseaux sociaux… Paradoxalement c’est aussi la communication qui a plongé le monde dans cette crise sanitaire (et pas seulement sanitaire). Parce que la communication ne se réduit pas à... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mars 2020

Confinement des enfants et communication

En cette période d’isolement forcé, les technologies (téléphone, smartphone, vidéos, internet…) permettent d’être quand même relié aux autres. Voilà qu’on s’aperçoit que beaucoup d’enfants à qui on reprochait d’en abuser (quand même à juste titre !) sont beaucoup plus experts que leurs parents pour les utiliser ! Voilà même que l’école qui n’avait jamais développé cette compétence, essaie de s’en servir pour tenter de continuer son emprise quelles que soient les circonstances. Mais ce n’est pas une communication vraiment... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2020

Macrostructures et covid-19

Cela fait bien cinquante ans que je milite pour les petites structures hétérogènes et autonomes scolaires et par extension contre toutes les macrostructures, territoriales, politiques, économiques, financières, agricoles, industrielles, d’habitat… J’ose dire que la pandémie actuelle n’est que la démonstration des fragilités ainsi engendrées par tous les macrosystèmes. L’histoire de la grippe dite espagnole ou celle de la destruction des peuples autochtones canadiens qui avant leur colonisation vivaient normalement aurait dû nous... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 11:41 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

16 mars 2020

Nous les vieux et corona !

C’est nous les vieux qu’on meurt le plus à cause du corona. C’est drôle parce que sans le corona c’était nous les vieux qu’on mourait aussi le plus ! Ben oui, quand on arrive au bout, il y a toujours quelque chose qui fait rendre l’âme aux vieilles machines que nous sommes : l’hiver, une grippe, une canicule, une indigestion, un truc qui lâche … un virus ! Dans tous les cas ce sera « un arrêt cardiaque ». Si tu y échappes un coup, ce sera le coup suivant, ou un autre, mais ça se rapprochera toujours, c’est... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:45 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mars 2020

Le virus révolutionnaire !

J’ai rigolé lors de l’annonce de la fermeture des écoles en postant sur FB « Grâce au corona Blanquer généralise l’IEF ! » Blanquer a bien précisé, « Pas question que les enfants s’arrêtent de travailler » Non mais ! La « continuité dite pédagogique », le programme… En 68, pendant un mois la grève a fait fermer les écoles, il n’y a pas eu d’injonction de personne à « faire travailler les enfants », cela a été de longues et joyeuses vacances… à ce que je sache aucun enfant n’en... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 18:03 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
13 mars 2020

Élèves !

  Vous avez certainement remarqué que, chaque fois que l’on parle d’école, on ne parle pas des enfants obligés de s’y soumettre mais d’élèves. Même dans les milieux les plus militants, les plus révolutionnaires, il s’agit toujours de ces objets indéfinissables mais qui ainsi tous dénommés identiquement ne se distingue pas les uns des autres. Qu’est-ce qu’il y a dans les cases CP, CE1… et même aujourd’hui dès la case maternelle ? Des élèves ! On les distinguera un peu par seulement deux qualificatifs : bons ou... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 10:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2020

Les sources d'une école du 3ème type

J’ai souvent expliqué que l’école du 3ème type était née d’une série de hasards, quasiment « à l’insu de notre plein gré » ! Ce n’est pas tout à fait vrai ! Pour ma part le hasard a été ma date de naissance, 1940 : enfant sous l’occupation. À la campagne, pour nous enfants, les bruits de la folie meurtrière étaient lointains, les privations, les travaux d’entraide pour subsister n’étaient qu’ordinaires, l’inégalité entre tous n’existait pas. En dehors de l’école, le monde n’était pour nous pas loin d’être... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :