22 mai 2016

Ecole du 3ème type et communication

Dans nos discussions avec Paul Le Bohec et Maurice Berteloot[1] nous nous empoignions sur ce qui était le pilier de la pédagogie Freinet. Pour Paul, c’était « expression et création », pour Maurice c’était « tâtonnement expérimental », et pour moi c’était « communication ». Malignement je prétendais à mes deux compères que la communication recouvrait tout. Mais c’est le terme de « communication » qu’il faut alors revisiter dans un sens beaucoup plus large que celui communément admis qui est... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 11:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

29 mars 2016

L'informel qui se débarrasse des apprenants et des appreneurs

  Un billet qui paraîtra dans le N°4 de la revue "N'autre école" (*) L’informel c’est embarrassant parce qu’il faut s’évertuer à le mettre en forme comme s’évertuer à gérer la complexité[1], ce qui est par définition impossible ; tous nos ministres réformateurs ne sont pas arrivé à autre chose qu’à une complication tout aussi ingérable. On butte sur l’oxymore que l’on fabrique : « apprentissages informels ». Apprendre c’est mettre en forme, tous les enseignants le savent. La connaissance, les... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 11:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2016

On pourrait… Alors essayons !

Nous étions condamnés à suivre les enfants !  Ce qui déclenchait souvent des projets collectifs ou individuels c’était le « On pourrait… Tu pourrais… Et si… » Le pouvoir de ce conditionnel suggestif, appartenait tout aussi bien aux enfants qu’à moi-même, et il était souvent difficile de se souvenir quel était l’origine du premier « on pourrait… » ce d’autant qu’il enclenchait d’autres « oui mais il faudrait… » etc. Le « on pourrait… » enlève toutes les limites qui restreignent... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 10:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
08 février 2016

Le prof baladeur

  C’est presque toujours dans les « petits détails » que sont soulevées les grandes questions. Le fils d’un ami préparant son mémoire pour devenir prof, étudie un chapitre de mon premier ouvrage publié « Une école du 3ème type ou la pédagogie de la mouche » et s’interroge sur «  Le cas Léon ». Le voilà tel il était rédigé :  Le cas Léon Enfant très intelligent, vif, créatif, imaginatif. Il participait à l'atelier lecture sans y être trop actif, plutôt pour me faire plaisir. Quand il... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 18:30 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
04 janvier 2016

Les diplômes ne sont pas le but d’une école du 3ème type !

Dans les constats qui permettent d’argumenter sur l’efficience du unschooling à l’école (école du 3ème type) ou sans école, il y a celui-ci : lorsqu’ils le désirent, tous peuvent faire ce qu’il est nécessaire pour obtenir tel ou tel diplôme, entreprendre telles ou telles études et réussir. Pour ce qui concerne ma propre expérience, c’était « tous peuvent suivre au collège » Mais ce constat vérifié a pour seule valeur de corroborer qu’apprendre est naturel suivant les conditions dans lesquelles on permet à chacun de... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:48 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 janvier 2016

Ecole du 3ème type et musique

S’il y a un atelier permanent qu’on devrait trouver dans toutes les écoles du 3ème type, c’est bien un atelier musique au même titre et sans hiérarchie que les ateliers mathématiques, écrits, sciences, peinture, argile, marionnettes, vidéo images animées… Les langages sont les outils cérébraux qui, à partir des informations perçues par les sens (l’ouïe, la vue, le toucher, le goût, l’odorat), créent, interprètent et produisent des représentations, plus ou moins codifiées. Si le social historique de notre espèce à quelque peu réduit... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:07 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

24 décembre 2015

Une journée dans une classe unique… de 3ème type... publique !

Rien de mieux qu’un regard extérieur de dilettante pour décrire objectivement ce qu’il voit. Deux journalistes du magazine « Parents » ont passé une journée[1] dans la classe unique de Philippe Ruelen à St-Cyr le Chatoux dans le Beaujolais. Elles titrent « Une école alternative », or il s’agit bien d’une école publique ordinaire !!! Comme quoi l’école publique pourrait bien être alternative et les écoles alternatives devraient être publiques[2]. Quelques extraits de l’article à lire dans le magazine... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 11:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2015

« Ça parlait d’une dame qui avait tapé son fils » ... « C’est triste la vie »

L’écrit libérateur Quand on a été percuté, on a besoin de répercuter Dans un précédent billet Laurent Lançon expliquait comment avec des adolescents catalogués en grande difficulté les portes pouvaient s’ouvrir par l’intermédiaire de l’écrit « Je n’ose pas vous le dire » écrivait une jeune fille à sa profe. Les dites difficultés sont presque toutes les blocages que leur vie a créé, les enfermements dans lesquels ils ont dû se réfugier. Le problème n’est pas de leur apprendre ce qu’on pense qu’ils auraient dû apprendre, à... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 décembre 2015

Ecole du 3ème type, mes débuts ! Ah ! Les petits !!!

Lorsque je visite des écoles alternatives ou que je suis les échanges des enseignants des « classes en mouvement » comme ils les appellent[1], cela fait remonter des souvenirs. Les débuts s’inscrivent toujours plus nettement dans la mémoire, on se souvient beaucoup plus des premiers pas sur la lune que des suivants et dans ces temps, lointains maintenant, j’étais bien en route sans le savoir vers la lune. Lorsque je suis arrivé dans la classe unique de Moussac, j’avais derrière moi quinze années de pédagogie Freinet dans... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 17:16 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 décembre 2015

Rencontre du 3ème type : l'école du "Chêne vert" dans le Cher

Ce qui m’étonne toujours dans toutes ces écoles alternatives que j’ai l’occasion de connaître, c’est l’incroyable énergie qui est mise en œuvre partout pour les ouvrir… sans attendre. Cela se comprend puisque les enfants, eux, ne peuvent attendre. Il n’empêche que tous les obstacles à vaincre peuvent paraître insurmontables au commun des mortels, pardon, au commun des parents et citoyens. Normalement, le « Chêne vert » va occuper l’an prochain une construction neuve. Déjà on peut se douter des acrobaties financières qu’il... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,