25 août 2021

Quand nous croyions que l'école pouvait changer

À l’heure d’une rentrée où changer l’école est bien le dernier souci de tout le monde, il serait peut-être instructif de revisiter pourquoi et comment le voyaient et l’espéraient ceux qui y vivaient il y a une trentaine d’années, mais aussi il y a une cinquantaine d’années (68), il y a une soixantedizaine d’années (le Conseil national de la Résistance), il y a une centaine d’années (Freinet, Ferrer, Freire...), il y a un siècle et demi (la Commune),… et on peut remonter à la nuit des temps !  J’ai ressorti de mes cartons... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 14:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

12 août 2021

Contester

Tout contestataire est devenu un dangereux personnage qui plus est stupide. Alors les gens « intelligents » peuvent-ils contester que tous nos maux, sanitaires et autres y compris le dérèglement climatique, proviennent : - des concentrations humaines de toute sorte qui n’ont fait que s’accentuer depuis des siècles, - des macrostructures économiques, politiques, sociales qui n’ont fait que s’accentuer (mondialisation), - de l’impossibilité à des petites structures autonomes d’exister, de s’organiser différemment,... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2021

La soumission aux interprétations officielles.

  Interpréter : Donner un sens personnel, parmi d'autres possibles, à un acte, à un fait, dont l'explication n'apparaît pas de manière évidente. (Centre nationale des ressources textuelles et lexicales) Tout n’est qu’interprétation des faits, interprétation qui nous arrange, interprétation qu’on veut croire, interprétation qu’on veut nous faire croire. Puisqu’on est en plein dans les virus, allons-y avec la grippe. Depuis que je suis né (il y a 80 ans !), que mes parents sont nés, que mes grands-parents sont nés,…... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mai 2021

Reconnaissance ? Reconnaître quoi ?

Encore une fois c’est ce que les enfants, mes maîtres, m’ont appris ! Re-connaissance, j’insiste sur le préfixe. Pour moi c’est un des maîtres-mots de l’école du 3ème type mais aussi de l’éducation, de toutes les constructions sociales, de toute vie collective, de toute organisation sociale… autrement dit de tout ce qui peut faire société. À propos de l’école j’en avais déjà fait un billet http://education3.canalblog.com/archives/2018/02/04/36112133.html Mais le terme souffre d’une ambiguïté : il est le plus souvent... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2020

« Je me suis battu… toute ma vie ! » Ah bon ?!

  « Je me suis battu… », et de rajouter « … toute ma vie » : celles et ceux qui s’amusent à repérer les occurrences de mots ou d’expressions dans les discours et interviews doivent mettre celles-ci en bonne place ! Ben voyons ! On ne peut que respecter ceux qui se battent, puisqu’ils nous serinent qu’ils n’ont fait que cela. Les champions de ces « combats » sont bien sûr les hommes et femmes politiques. À voir leurs bonnes mines dans leurs beaux atours, leurs belles bagnoles,... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:39 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 juillet 2020

École et biologie, le jeu des possibles

Dans un vieux billet j’avais utilisé l’expression « ingénierie de la libération » ou « l’ingénierie des systèmes vivants ». De là à transformer l’éducateur en un ingénieur il n’y a qu’un pas… à surtout ne pas franchir. L’expression était plus que malheureuse. En ces temps de sieste je me suis replongé dans un vieux bouquin que j’avais lu autrefois lors de sa parution (1981) :  Le Jeu des possibles, essai sur la diversité du vivant, de François Jacob, biologiste[1], généticien et médecin, prix Nobel de... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 11:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 juin 2020

Petites structures, base du pouvoir par le peuple

Un des phénomènes produit par les Gilets jaunes et même la crise sanitaire a été la recrudescence de la réflexion sur d’autres modes d’organisations politiques pour « redonner le pouvoir au peuple » ou tout au moins réduire celui des classes dominantes. Mais quelles que soient les propositions toutes buttent sur des écueils, des défauts, voire des impossibilités. Il me semble qu’il est fait une impasse majeure : celle de la taille des structures territoriales dans lesquelles on tente d’insérer des formes de pouvoir... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 15:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 mai 2020

Entre le déni et l’hétéronomie

L’hétéronomie : le fait de ne plus pouvoir produire une pensée autonome, considérer les  institutions, les organisations, les règles dans lesquelles on vit comme inéluctables, normales, l’impossibilité d’imaginer qu’elles n’ont été que conçues et imaginées  par d’autres et que l’on pourrait en imaginer et mettre en œuvre de radicalement différentes. Castoriadis a beaucoup écrit sur l’hétéronomie collective dans des mondes qui n’ont été qu’imaginés[1]. Bourdieu lui parlait des habitus qui nous font croire que nous... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 avril 2020

Notre problème n’est-ce pas notre débilité ?

À propos du retour des enfants à l’école, j’ai entendu ceci : Un épidémiologiste  expliquait qu’il était impératif que les fenêtres des classes soient ouverte lors du déconfinement des enfants, ce qui semble du simple bon sens, ce d’autant que la chute de la pollution a rendu l’air un peu plus respirable. Ce à quoi répondait une enseignante « Mais on ne peut pas, il est devenu interdit d’ouvrir les fenêtres ! » Cette interdiction dans les écoles casernes date du jour où un enfant est tombé d’une fenêtre de... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 14:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
16 avril 2020

Désobéir !

On commence à beaucoup reparler de désobéissance civique. Dès le XVIème siècle La Boétie dans le magnifique Discours de la servitude volontaire expliquait que notre obéissance passive et crédule nous amenait dans un état d’esclavage dont nous ne ressentions même pas la réalité.  Gandhi en Inde, Martin Luther King aux États-Unis, Mandela en Afrique du Sud, les Grands-Mères de la Place de Mai en Argentine… on fait une arme de la désobéissance civique. C’est bien sûr dès l’enfance et en... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 10:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,