"Les employés de socié­tés high-tech de la Silicon Valley dépensent une for­tune pour envoyer leurs enfants dans une école Waldorf dépour­vue d'ordinateurs.(...) Les par­ti­sans de la pédagogie Waldorf estiment que les ordinateurs inhibent la créativité, le mouvement, les interactions sociales et la capacité d'attention" 

Voir l'article complet trouvé  sur le site "vousnoussils"

Très intéressante la position de ces cadres qui s'y connaissent ! Ils n'ont pas tort si l'on se réfère à ce que eux créent, fabriquent et vendent pour que les utilisateurs n'aient pas grand chose à créer, eux ! Et surtout à ce qui en est fait dans l'école traditionnelle. J'ai moi-même commencé dans ma classe unique de Moussac avec une bonne douzaine de tableaux, plutôt verts que noirs, que j'ai toujours un peu regrettés par la suite.

Ils ont raison, sauf que dans une école du 3ème type les ordinateurs et les technologies ne sont utilisées que comme le sont le crayon bic ou le téléphone et pas pour des jeux ou des exercices à exécuter ! Et papier, crayons, corps, matières... sont bien ce qui permet de créer dans tous les domaines. Comme le stylo, le marteau, les ordinateurs ne sont que des outils. Tout dépend de ce que l'on en fait. Le stylo peut très bien ne servir qu'à recopier ce que l'on nous dicte, le marteau à enfoncer des clous ou fracasser des crânes !

Voir dans l'école de la simplexité, pages 485 à 506.