22 mai 2016

Ecole du 3ème type et communication

Dans nos discussions avec Paul Le Bohec et Maurice Berteloot[1] nous nous empoignions sur ce qui était le pilier de la pédagogie Freinet. Pour Paul, c’était « expression et création », pour Maurice c’était « tâtonnement expérimental », et pour moi c’était « communication ». Malignement je prétendais à mes deux compères que la communication recouvrait tout. Mais c’est le terme de « communication » qu’il faut alors revisiter dans un sens beaucoup plus large que celui communément admis qui est... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 11:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

13 mai 2016

Organisation d'éventuelles rencontres

Je suis souvent sollicité par des associations de parents et/ou d’enseignants pour intervenir chez elles à une occasion ou une autre. Mon égo est flatté !!! Mais il faut savoir que je ne suis ni un missionnaire, encore moins un messie de l’éducation (il y en a d’ailleurs suffisamment actuellement) pas plus qu’un showman qui attirerait les foules ! Je ne peux que croiser mon vécu avec les vôtres et même des enfants de trois ans ont un vécu (on devrait d’ailleurs apprendre beaucoup en les écoutant mieux !). Donc,... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 mai 2016

Pour torpiller une école dérangeante, torpiller le prof !

Je vous avais parlé de l’école de St-Cyr le Chatoux, classe unique exceptionnelle par ses pratiques condamnée à disparaître à la fin de l’année par l’application de la politique de l’Education nationale (ici). Il restait cependant un infime espoir qu’elle puisse être transformée en école innovante accessible à d’autres familles de la région. Cet infime espoir était probablement encore trop insupportable pour certains pour que se déclenche l’incroyable affaire que je vous narre ci-dessous. Vacances de printemps, une mère de famille... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:23 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 avril 2016

Journée debout, pas contre les profs mais avec eux !

Une journée debout dans les établissements scolaires paraît impensable et dangereuse à beaucoup. Probablement parce que tout ce qui s’apparente à une manifestation ne peut être pensé autrement que « contre… » et le « contre… » appelle à la révolte contre ce qui est institué qui se transforme vite en combat[1]. Or c’est justement de cela que cette journée voudrait faire sortir. Est-il impensable que quelque chose puisse être proposé pour se réaliser non pas contre une Institution, des chefs d’établissements,... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
24 avril 2016

Une journée debout dans les écoles qui trouble d’avance.

On peut discuter des nuits entières, debout, critiquer et refaire le monde, et, le matin, on fait quoi dans le monde inchangé ? On nous a bien répété à satiété que pour changer le monde il fallait commencer par soi-même, mais le paquet de chair, d’os et de neurones que nous sommes ne se transforme pas d’un coup de baguette magique. Il y a bien pléthore de conseilleurs, coachs, prêcheurs qui nous assènent des vérités ou nous vendent leurs trucs, ça peut aider à tirer son épingle du jeu, mais ça ne change pas le jeu et ce qu’il... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 12:21 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
22 avril 2016

Journée debout dans les écoles, collèges, lycées, C'EST PARTI !

On commence à en discuter dans des nuits debout, ça circule dans les réseaux sociaux, il semble bien qu'on va OSER ! Pour en discuter, préparer, coordonner... puis ensuite dire ce qui s'est passé, ce qui s'y est fait, dit un groupe public ouvert vient d'être créé, c'est maintenant là-bas et entre vous que cela se passe : https://www.facebook.com/journeedeboutalecole/?fref=ts    billets dans la suite : une journée qui dérange d'avance et pas contre les profs mais avec eux !
Posté par bernard_collot à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 avril 2016

Dans toutes les écoles publiques, une journée debout !

Je lance une idée : dans toute la France, dans toutes les écoles, collèges, lycées publics, UNE JOURNEE DEBOUT, sans obligation de rester assis, sans leçons, sans exercices, sans horaires, sans programme, où les initiatives seraient libres, peut-être des débats, des discussions entre classes, des relations entre toutes et en direct avec les blogs, les réseaux sociaux… Si pour certains ce serait facile, pour d’autres cela demanderait un peu de préparation. Il suffirait de fixer une date commune en mai par exemple, pas avant... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 09:11 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2016

Un rhizome qui s'étend

Cela fait plus d’une vingtaine d’années que, lorsque c’est dans mes possibilités, je bourlingue dans l’hexagone d’une rencontre à une autre, d’un projet à un autre, de surprises en surprises. Il y a 8 jours, à Lyon, alors que nous discutions dans une salle de la fac avec des étudiants voulant devenir profs, une charmante demoiselle me dit « Savez-vous que mon père a été dans votre école ? » ! C’était il y a plus d’une quarantaine d’années et je reconnaissais le sourire du garçon qu’il était dans celui de sa... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 15:05 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
29 mars 2016

L'informel qui se débarrasse des apprenants et des appreneurs

  Un billet qui paraîtra dans le N°4 de la revue "N'autre école" (*) L’informel c’est embarrassant parce qu’il faut s’évertuer à le mettre en forme comme s’évertuer à gérer la complexité[1], ce qui est par définition impossible ; tous nos ministres réformateurs ne sont pas arrivé à autre chose qu’à une complication tout aussi ingérable. On butte sur l’oxymore que l’on fabrique : « apprentissages informels ». Apprendre c’est mettre en forme, tous les enseignants le savent. La connaissance, les... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 11:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2016

On pourrait… Alors essayons !

Nous étions condamnés à suivre les enfants !  Ce qui déclenchait souvent des projets collectifs ou individuels c’était le « On pourrait… Tu pourrais… Et si… » Le pouvoir de ce conditionnel suggestif, appartenait tout aussi bien aux enfants qu’à moi-même, et il était souvent difficile de se souvenir quel était l’origine du premier « on pourrait… » ce d’autant qu’il enclenchait d’autres « oui mais il faudrait… » etc. Le « on pourrait… » enlève toutes les limites qui restreignent... [Lire la suite]
Posté par bernard_collot à 10:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,